Une scène n’est pas une photo

2010/11/01

Qui ne s’est jamais dit devant une certaine scène : « Ça ferait une bonne photo? » Rien n’est pourtant plus trompeur. Car une scène n’est jamais une photo et une photo est une toute autre scène.

Une scène, c’est une situation organique qui déclenche un sentiment. Ce sentiment est alimenté par les sens, tous les sens. Une scène peut être empreinte d’odeurs plus ou moins prononcées. Elle peut être accompagnée de sons. Une scène peut être marquée par la chaleur du soleil sur sa peau ou la pression du vent. Elle en met plein la vue, comme on dit. Dans une scène, la vision est libre et active. L’œil se dirige là où il le veut. La tête et même tout le corps peuvent suivre le regard. Surtout, une scène fait appel à la kinesthésie, c’est-à-dire, à la sensation absolue d’être là, d’être présent dans un environnement tridimensionnel.

Devant une photographie, tout est différent. Les odeurs et les sons sont ceux de la salle où la photographie s’expose. L’expérience visuelle de la photographie est circonscrite à un cadre au-delà duquel existent un mur, un plancher, un plafond. La kinesthésie se rattache au lieu d’exposition et non à la scène représentée.

On l’oublie trop souvent, surtout quand l’illusion est habile, une photo est construite. Pour la produire, le photographe a dû poser un grand nombre de gestes culturels allant du choix du cadrage à celui de l’harmonie des couleurs et des formes, à celui du contexte d’exposition. Une photographie, c’est une image, une représentation qui utilise d’innombrables points colorés de lumière ou de matière pour élaborer des formes évoquant la scène photographiée. Une photographie est un objet.

Alors, quand on se dit que telle ou telle scène ferait une bonne photo, on veut plutôt dire que la scène a fortement interpelé ses sens. Un travail immense reste à faire pour en tirer une photo, à la prise de vue comme en postproduction. Un travail ingrat parce que, le plus souvent, une scène, intéressante ou non, fera une mauvaise photo. Un travail qui, s’il aboutit, créera chez le spectateur des sentiments qui auront peu en commun avec ceux qu’il aurait éprouvés devant la scène elle-même.

Advertisements

Une Réponse to “Une scène n’est pas une photo”

  1. Jean-François Lacombe Says:

    Article pertinent Raymond.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :