Le rouge et le noir

Le rouge et le noir, c’est le titre de l’exposition collective de la Galerie Montcalm faisant référence au roman de Stendhal. L’ambition du héros s’y partage entre la chose militaire – le rouge – et la chose cléricale – le noir. Il finira guillotiné, on l’aura compris, dans une tout autre effusion de rouge et de noir. La religion est toujours allée de pair avec la guerre. La religion a servi à la cohésion sociale, essentielle à la survie de l’espèce, et la guerre, à la préservation de cette cohésion face à l’autre, à l’étranger susceptible de la perturber. Mon œuvre Guerre sainte est une représentation de la décapitation du journaliste James Foley par le groupe armé État islamique.

 

Galerie Montcalm, 2015

Guerre sainte
2014
100 x 100 cm
Jet d’encre sur vinyle autocollant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :