Agitation

Les mythes permettent d’organiser le monde et de vivre au quotidien. Essentiels, ils sont pourtant incomplets et fragiles. Ils subissent constamment des remises en question et des refondations. Voilà les observations à la source de l’installation vidéo interactive Agitation.

Deux dispositifs invitent le spectateur à interagir avec des dessins dénaturés, fragmentés ou déformés, projetés sur un mur ou affichés sur un écran. Par ses gestes, il peut réussir à partiellement reconstituer les dessins originaux, mais ceux-ci se défont à nouveau rapidement. Les mouvements du spectateur déclenchent aussi le mixage en temps réel de pièces sonores liées aux dessins.

Les dessins sont l’œuvre d’Hugo Gaudet-Dion. Dans ses images, «la naïveté et la malice s’entrechoquent, le bien et le mal cohabitent, la tragédie amuse». Elles montrent, «avec une part de détachement et d’humour, le côté excessif et intense de l’humain, puis son instabilité et ses faiblesses». Hugo Gaudet-Dion a également composé les pièces sonores; elles sont tout aussi «expressives, intenses et exacerbées».

La création de l’installation vidéo interactive Agitation a été soutenue financièrement par le Conseil des arts et des lettres du Québec.



Agitation, Art-image et Espace Odyssée, 2019





Raymond Aubin et Hugo Gaudet-Dion

2019

Téléviseur, boule de polystyrène, capteur Kinect, ordinateur, interface audio, hautparleurs

Projecteur, capteur Kinect, ordinateur, interface audio, hautparleurs

Téléviseur, fichier MP4

Jet d’encre sur vinyle autocollant

%d blogueurs aiment cette page :