Sous le ciel

Dans la création de Sous le ciel, j’ai imaginé un parallèle entre les montagnes sacrées traditionnelles de Chine, lieux de spiritualité et de loisirs, et les mégapoles chinoises, lieux de matérialité et de travail. Je fais se côtoyer le yin de la nature et le yang de la civilisation. L’accrochage comprend cinq quadriptyques. Chaque partie d’un quadriptyque est une impression numérique sur papier japonais texturé. On y retrouve une référence directe au rouleau chinois. Les panneaux des quadriptyques représentent des paysages des cinq montagnes sacrées et ceux de quinze mégapoles. Ces représentations ont été obtenues à partir de GoogleEarth. Les images satellitaires ont été radicalement transformées par ordinateur jusqu’à un point de quasi-abstraction. Ces images adoptent une forme esthétique omniprésente dans l’art pictural chinois : le mariage du flou et du net, celui du lavis et du tracé.


Centre d’artistes Voix visuelle, 2016


Song Shan


Nan Heng Shan


Hua Shan


Bei Heng Shan


Tai Shan

 

Quatre panneaux de 173 x 43 cm
Jet d’encre sur papier japonais

%d blogueurs aiment cette page :